C.E. #1

Chap.1 :
J’embarque dans un avion, gelé aux Tylénol. Je m’endors, tranverse le désert de Thar, et me réveille un peu avant d’atterir à New Delhi, la langue épaisse. 

L’immense loft où déambulent des maîtresses bien aiguisées traine à quelque part là-bas. Un peu plus proche que l’adolescence et déjà plus loin que le désert de Thar. 

Mais dans mon cerveau en acier inoxydable, rien ne s’envole vraiment.

Publicités

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :