Ultime signature

Lorsque j’ai appris qu’il y avait eu un attentat dans les bureaux de Charlie Hebdo, le matin du 7 janvier, une rumeur circulait parmi la pléthore de témoignages et d’opinions qui déferlaient alors sur les fils de presse et médias sociaux de la planète. À l’heure où j’écris ces lignes, je ne sais toujours pas s’il s’agit encore d’une rumeur ou si l’information a déjà ou sera vérifiée, mais l’image a marqué mon esprit au fer rouge : celle de journalistes, le canon sur la tempe, qui se font demander de s’identifier avant de se faire abattre froidement. Même si la rumeur s’avère fondée, nous ne saurons peut-être jamais de quelle manière Cabu, Wolinski, Tignous et Charb pourraient avoir répondus à cet ordre de leurs bourreaux. Malgré tout, je les imagine s’identifier la tête haute, comme s’ils signaient leur ultime œuvre; caricature tragique d’une époque où la tentation des extrêmes et du manichéisme primaire resurgissent des cendres de l’histoire telle un lierre sauvage.

En tant qu’athée, j’ai toujours eu tendance à me tenir à l’écart de la discussion au sujet des conflits religieux, voire à m’en méfier. Comme si le simple fait d’entrer dans l’arène rhétorique aurait fait de mois un complice de la panique ambiante entourant un sujet à propos duquel il faudrait pourtant discuter à tête reposée. Loin de moi l’idée de faire ma « pleureuse », comme le disait si bien Jean-François Nadeau, au contraire. J’espère que ce triste événement nous donnera la force de continuer à emmerder ceux qui le mérite.

Dessin de Julien Paré-Sorel

Dessin de Julien Paré-Sorel

Publicités

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :