Machine écrivante

J’ai fait un ajout à ma petite liste de lectures. Il s’agit d’un texte légèrement suranné de Jean-François Chassay, mais qui renferme quelques pistes intéressantes:

« Une machine « écrivante », qu’on aura informée de façon adéquate, pourra elle aussi élaborer sur la page une personnalité d’écrivain précise, impossible à confondre, elle pourra être réglée de façon à développer ou à changer sa « personnalité » à chaque nouvelle oeuvre. L’écrivain tel qu’il a existé jusqu’à présent est déjà une machine écrivante. » (CALVINO, 1984)

On m’a repproché un jour, dans un congrès de science-fiction, de ne pas écrire de vrai cyberpunk parce que mes personnages n’étaient pas tous implantés de bidules métalliques…

Je n’en suis pas fâché.

Publicités

, , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :